La rue Victor-Massé est une voie publique située dans le 9e arrondissement de Paris. Elle débute au 55, rue des Martyrs et se termine au 54, rue Jean-Baptiste-Pigalle.

Cette rue fut créée en 1777 entre la rue Bréda et la rue Pigalle sous le nom de « rue Ferrand », d'après le nom du propriétaire des terrains sur lesquels elle a été ouverte.

Elle reçut en 1817 la dénomination de « rue Laval », en souvenir de Marie-Louise de Laval-Montmorency, dernière abbesse de Montmartre de 1760 à 1791, morte décapitée en 1794 à l'âge de 68 ans.

Elle prend sa dénomination actuelle par un arrêté du 25 avril 1887.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire
-No 9 : immeuble d'inspiration néo-renaissance édifié par Victor Courtillier pour le peintre Paul Delaroche.
-No 12 : emplacement du cabaret Le Chat noir, précédemment situé au 84, boulevard Rochechouart, dans cette ancienne résidence du peintre Alfred Stevens édifiée par l'architecte Maurice Isabey.
-No 13 : Hotel Migny.
-No 15 : Adolphe Tavernier y résida.
-No 16 : le violoniste, chef d'orchestre et compositeur Jules Garcin y meurt le 10 octobre 1896.
-No 19 : Mary Cassatt loue un atelier dans les années 1870.
-Nos 23-25-27 : immeubles construits par d'Avrange et Durupt en 1847-1850 dans le style Louis-Philippe d'inspiration néo-renaissance.
-No 25 : Berthe Weill y ouvrit sa galerie de peinture en 1901 et y exposa à leurs débuts des artistes majeurs du xxe siècle.
-No 29 : domicile de Maurice Ravel (1875-1937), de 1880 à 1886, avec ses parents et son frère Édouard.
-No 35 : emplacement de la boutique du marchand de couleurs H. Vieille, fournisseur de toiles et châssis pour artistes peintres, établissement repris par Troisgros.
-No 36 : ancien emplacement du bal Tabarin.

;